13 avr. 2017

Le retour de l'exorciste bleu : Ao No Exorcist - Kyoto Fujô-Ô Arc

Ao no Exorcist
Bah, elle est où l’introduction classique ? Bah je sais pas j’ai le droit de changer LAISSEZ MOI, LEAVE BRITNEY ALONE. Non en vrai je savais pas quoi mettre.

    “Alors que Rin apprend lentement à contrôler ses pouvoirs sous l'oeil vigilant de Shura et Yukio, un problème majeur survient : l'oeil gauche du Fujô-Ô a été dérobé ! Le groupe se rend donc à Kyôto où se trouve l'oeil droit, car de nombreux indices laissent penser qu'il est également visé par le voleur.” - Nautiljon

    Qui est Jujô-Ô ? C’est… le Roi immonde ? Merci la traduction française. Alors on vous lâche des noms comme ça mais faut juste savoir que Rin est le personnage principal le reste osef. Sauf ptetre Shura parce-que…

Ao no exorcist
J’ai déjà rapidement parlé d’Ao No Exorcist Kyoto Fujô-Ô Arc dans ma liste d’animes de la saison d’hiver 2017, c’est en fait la suite directe d’Ao no Exorcist sans compter tous les HS de sa version originale en manga papier. Il a fallu SIX ANS pour que A-1 pictures nous lâche une suite en version animée parce-que oui, la première saison est sortie en 2011. Vous êtes mignons avec l’attaque des titans qui ne donnait pas de nouvelles depuis 2013/2014. En plus on nous donne 12 épisodes contre les 25 de sa première parution… enfin, tant mieux.

    Ne vous attendez pas à un éloge, moi qui avait apprécié la première saison, la deuxième m’a clairement refroidi. C’est un peu con de sortir une suite 6 ans après, en particulier pour la raison suivante : à la première parution d’Ao No Exorcist, bah on était 6 ans plus jeunes, nos critères ainsi que nos goûts évoluent et nous lâcher ça en 2017, sans améliorations graphiques, avec les mêmes personnages qui… houlala… pas maintenant calme toi, et une histoire bateau qui ne mène à rien, bah pour être gentil je vais dire que c’est pas très malin hein, pas très lapin malin tout ça.

    Tout de suite, c’est pas du SAO t’aimes pas c’est ça hein.

    Et j’ai toujours pas vu le film, PUTAIN. Pour résumer la saison une, le héros, Rin, prend connaissance de ses pouvoirs, ne sait pas les contrôler, se fait des amis et nique finalement un grand méchant. Bon, dans la deuxième, un gros démon qui a fait des centaines de milliers de victimes dans la passé menace de se réveiller et… la meilleure idée est d’envoyer un groupe d’apprentis exorcistes, pourquoi pas, c’est un concept. Au final, le roi immonde (j’y peux rien c’est la traduction) se réveille, Rin le défait grâce au pouvoir de l’amitié, fin. Fin ? Bah non parce qu’il y a quelque chose qu’on nous cache depuis la fin de la première saison et ils s’amusent à nous le rappeler aux derniers épisodes en mode “lol c la fin on vs bz”. Et c’est pour ça que j’ai dit que c’est une histoire bateau, parce-que pendant 12 épisodes il se passe des choses (pas des tas de choses, juste des choses) et on nous lâche un truc à la fin qui nous dit “alors c’était comment les 12 épisodes ? mdr”. MAIS BON, l’histoire on aime on on n’aime pas, à vous d’en juger, par contre les personnages, parlons-en.

Ao no exorcist
Au milieu, c’est Rin, autour ? RIEN, NUL, INUTIL, NADA, du moins dans la deuxième saison. Nan mais vous pensez que j’exagère ? Ouais peut-être un petit peu… il y en a deux qui jouent un TOUT PITI PITI rôle. Vous voyez les deux meufs et les deux mecs aux extrémités ? Bah c’est bien parce-que tout ce que vous allez faire, c’est les voir. Ha si pardon, ils sont là pour pleurer et s’énerver et être les amis des Rin, oui pardon. Ha c’est déjà beaucoup hein… beaucoup trop même parce-que si on enlevait les scènes qui leurs sont dédiés, bah l’anime aurait duré un épisode de moins et absolument rien n’aurait changé. Bon, le mec à la crête de gauche a un petit rôle, son papa il est fort, et vu que c’est son successeur il devient fort et va utiliser un pouvoir qui va aider Rin à la fin, et encore… sinon tout comme les autres tout ce qu’il fait c’est pleurer et s’énerver encore plus que les autres, lui son prénom c’est la colère. Alors petit spoil, son père se fait transpercer la gorge et est encore en vie, tu me dis quelle doliprane tu prends, le 500 ou le 1000mg mais j’veux savoir. A droite de Rin, c’est Yukio son frère, et là vous vous dites “bah c’est son frère il va forcément servir à quelque chose”. Dans la première saison peut-être, dans la deuxième… il a deux rôles : crier sur son frère parce qu’il ne fait pas ce qu’il veut qu’il fasse MÊME S’IL A SAUVÉ LE MONDE et se battre contre le vrai méchant (qui n’est pas le roi immonde), mais juste se battre IL NE LE TUE MÊME PAS. Ouais… niveau utilité ça ne vole pas très haut non plus.



    Le méchant parlons-en. C’est simple, on ne sait pas qui c’est, on ne connaît pas ses intentions juste qu’il veut réveiller le roi immonde. Voilà, merci l’antagoniste complètement random, qu’il meurt ou qu’il reste en vie, on s’en fiche parce qu’on ne sait pas qui il est, on n’a pas de quoi s’accrocher au personnage. Il est balèze, il est méchant, il… c’est tout. Et le héros, Rin, c’est pas forcément mieux. C’est un peu le héros “classique”, il est un peu bête, il est d’abord nul puis devient fort grâce au pouvoir de l'amitié, il bat un gros méchant et tout le monde est content (enfin c’est pas tellement ça à la fin de la première saison).

    Bon et sinon, niveau dessin et animation, c’est pas dégueulasse, mais de nos jours il y a bien mieux.

    Ao No Exorcist - Kyoto Fujô-Ô Arc, la partie d’Ao No Exorcist qui aurait sûrement dû rester en version papier qui est peut-être très bien. Conclusion : 6 ans c’est un peu trop pour une suite, c’est tout.