20 avr. 2017

Êtes-vous claustrophobe? - Tunnels T1


Première de couverture du roman tunnels t1




Auteurs : Roderick Gordon & Brian Williams
Editions : Michel LAFON


“Will Burrows, un jeune garçon de quatorze ans, vit à Londres avec sa famille. Mais lui et les siens ont peu de choses en commun. Il partage cependant une passion avec son père : ensemble, ils adorent creuser des tunnels. Lorsque Mr Burrows disparaît brutalement au fond d'une galerie inconnue, Will décide de mener l'enquête avec l'aide de son ami Chester.
C'est ainsi que nos deux héros se retrouvent bientôt dans les lointaines profondeurs de la terre. Là les attend un terrible et sombre secret qui pourrait bien leur coûter la vie.
Creusez le mystère !”




Ce livre est une bonne surprise, tellement bonne que je me suis empressée de chercher le reste des tomes en occasion (#radine). Ca fait des années que ce livre est dans ma PAL, je crois que je l’ai eu dès sa sortie genre 2008, j’avais donc… 11 ans ! Les pages sont jaunes, il est moche et tout kaputt mais mon dieu, maintenant je me demande pourquoi je ne l’ai pas commencé avant.


On suit donc un jeune homme du nom de William Burrows qui habite chez ses parents avec sa soeur, parents un peu dérangés vu que sa mère est scotché à sa télé et que son père a une passion très étrange, qu’il partage d’ailleurs avec son fils : creuser des tunnels. Ca doit être pour ça qu’en 2008 j’avais pas vraiment envie de commencer, je vous avoue que quand on me dit “wallah tu vas lire un livre où y’a des gens ils aiment creuser des tunnels”, bah ça me donne pas forcément envie de me lancer tu vois (Pardon à tous ceux qui aiment creuser des tunnels, je respecte votre kiffe quand même). Mais bon, j’avais envie d’un roman jeunesse qui va vite à lire alors j’ai pris mes couilles et je me suis lancé (comment ça j’en ai pas? Depuis que j’ai repris LOL, y’en a qui commencent à pousser).


Et là, BAM. La Audrey (représente la Lorraine), elle a vu la vie. Franchement, je m’attendais à un truc un peu bateau, du genre “wallah on creuse des tunnels, wallah papa est tombé, wallah je vais le chercher, wallah je l’ai récupérer on peut partir parce que y’a des méchants ils sont là”, mais c’est encore mieux que ça les gars ! Y’a toute une histoire derrière l’histoire (histoireception) et je trouve qu’elle est carrément méga sombre pour du jeunesse, pas que nos enfants doivent être dorlotés dans un monde tout rose non, mais… Quand même, je trouvais ça plutôt mature d’aborder certains sujets importants, j'aurai jamais cru d'ailleurs. On a quand même un drame familial dedans (qui sera précisé dans le tome 2 de façon HARRRRDCORE) et un drame sociétaire (cépakomçakondi?). Et c’est ça que j’ai aimé, l’univers que les auteurs installent dans ce livre rend la lecture vraiment agréable et ça change de tous les univers parallèles où règnent la magie avec des fées et des machins. Wallah j’ai kiffé ma mère.


On trouve aussi pas mal de rebondissements qui nous foutent un peu en mode “wtf kécécé”, mais y’en a un les gars, y’en a un j’ai pas compris (et en plus je sais même pas si on peut appeler ça un rebondissement). Alors autant le livre m’a vraiment plu, autant là, c’était le moment le plus wtf de ma vie de lectrice et du coup j’ai trouvé que c’était un point négatif.
Imaginez, votre mère souhaite vous parler, à vous et votre soeur, d’une chose importante, sachant que votre père est porté disparu. Que veut-elle vous dire à votre avis?

Il faut qu’on emmerde à fond la police pour qu’ils intensifient la recherche et qu’on se serre les coudes?
Il faut qu’on parte nous même à sa recherche?

QUE NENNI

“wallah, je vais en cure, on va tout vendre, y compris la maison et c’est ta soeur qui s’en occupe parce que moi j’en ai ma claque je me casse salut”


NON CE N’EST PAS COMME CA QUE LA VIE CA MARCHE NON NON



Je suis très content
Plus sérieusement (parce qu’ici vous l’aurez compris, c’est un blog très sérieux on est pas là pour enfiler des perles), ce roman est vraiment cool. Les personnages sont assez attachants, l’univers est bien pensé, on a même du vocabulaire qui fait des références assez bien faites (genre les Styx et je n’en dis pas plus HIHIHI) et,  même si au début j’ai eu un peu de mal à me lancer parce qu’il peut paraître un peu lent, honnêtement il faut passer outre parce que le reste est génial.